Vérifiez la disponibilité




les portes

BAB BOUJELOUD

La porte de bab boujeloud est l'accès le plus simple pour pénétrer dans la médina de fès. Les deux artères principale partent de cette porte ; Tallaa kbira et Talaa sghira. Construite une première fois au XI ème siècle, elle fut restaurée et réaménagée à plusieurs reprises. En 1913, sous le règne du sultan Alaouite Moulay Hafid, cette porte à été décorée en céramique émaillée, bleue d'un coté et verte de l'autre. La face bleue de la porte donne sur l'extérieur de la médina.

 

BAB EL KHOUKHA

Elle fut construite par Idriss 2 au IX ème siècle sous le nom de Bab el Kanissa qui à été détruite en 1145 par Abdel Moumen Ibn Ali, elle fut rebatie en 1204 par El Nacer Inb Mansour et puis le nom de Bab El Khokha, cette porte à disparue vers la moitier du siècle dernier.

 

BAB CHORFA

Cette porte conduit dans fès -jedid ou fès la nouvelle cette partie de la ville fut aménagée au XIV ème siècle, lorsque les méridiens firent édifier un nouvel ensemble de palais et de batiments administrtifs au delà de la médina surpeuplée de fès El Bali ou fès l'ancienne.

 

BAB MAHROUK

Porte coudée comme le sont toutes les portes qui ont gardées leurs architectures primative. Construite au début du XIIIème siècle, son nom est a imputé à un opposant au sultan Al Nacer Ben Youssef El Mansour.

 

BAB SAGMA

Cette porte tire son nom de la femme pieuse Amina Sagma, entérrée dans ce site en 1737. L a porte est donc postérieure à l'époque mérinide. Elle fut rénovée par Moulay Hassan 1er qui voulait symétrique et similaire à Bab Sbaa. Sa façade extérieure est pourvue d'une longue inscription cursive, réalisé sur des carreaux de zellige.

 

BAB SBAA

Bab Sbaa est appelée aussi Bab Dkaken. Contemporaine à la fondation de Fès Jdid, elle a subi des adjonctionset des réfections ultérieures, notamment lors de la réalisation de la place Moulay Hassan. Elle se compose actuellement de de 3 arcs en plein cintre, flanqués par deux borjs. Ceux-çi , construits en pisé de couleur rougeatre, dominant fès Jdid et l'espace avoisinant.

 

BAB MAKINA

A la fin du XIXÈME siècle, le sultan Moulay Hassan 1er ordonna la construction d'une manufacture d'armes, désignée par Dar Makina. Pour réaliser ce projet ambitieux, il fit appel à une équipe d'architectes et d'ingénieurs Italien. On pourra constater en effet le style néo-classique européen de la porte monumentale de Dar Makina. Le mur extérieur de cet édifice qui donne sur la place la plus ancienne.

 

BAB CHEMS

Bab Chems ou porte du soleil qui s'ouvre sur l'espace du jardin de Boujloud. Elle fut vraisemblablement, l'entrée principale de la qasbah du meme nom qui fut élevée par les Alaouites au Nord de la qasbah Riafa. Unique vestige encore existant de la qasbah Chems, se distingue par ses deux arcs dont l'un et soigneusement ornementé. Elle constitue une voie de passage importante.

 

BAB RIAFA

Porte à deux arcs, retaurée, qui renferment la vieille Médina par le Sud.

 

BAB JDID

Construite au XIII ème siècle appelée aussi Bab Zitoun Ibn Ateya, elle est situé entre Bab Lahdid et Bab el Hamra

 

BAB FTOUH

Bab Ftouh signifie porte de la victoire. Cette porte relia à travers les ages Fès avec la région de l'Est. A l'origine, Bab Ftouh fut construite par l'émir Zénète al Foutouh Ben Dounas qui régna sur Adouat al Andalous vers la milieu du XIème siècle. Cet édifice est l'une des plus grandes portes de la Médina, sa façade extérieure présente un arc central, flanqué de deux arcs symétriques et l'ensemble est dépourvu de motifs décoratifs.

 

BAB GUISSA

Elle ouvre la médina de Fès sur son arrière pays du Nord. La porte primative a été construite par le prince Zénète Agissa au XIÈME siècle et se trouvait sur le premier rempart de la Médina à proximité du Hisn Saadoun. Après l'extension urbaine de la ville de Fès, les Almohades aménagèrent une nouvelle porte dont le nom dérivait de l'ancienne Bab Agissa et que la population transformer en Bab Guissa. La porte actuelle est immense et dotée d'une entrée en chicane. Sa façade extérieure est dominée par un arc en plein cintre, surmonté par un arc polylobé. Une suite de merlons, de type pyramidal, couronne l'ensemble.

 

BAB LAHDID

Porte très étroite située à coté du lycée Touria Sekkat et en face du lycée Oum el Banine, céest le monument incontournable de Fès.

 

BAB SIDI BOUJIDA

Au départ elle portait le nom de Bab Abi Soufiane puis elle fut rebaptisée par Bab Bani Msafer. Actuellement, Bab Bani Msafer se situe dans le quartier Queddane. A la construction de la mosquée Sidi Boujida, la porte fut problablement rebaptisé du meme nom.